La CABA lance la création d'un Pôle d’Echange Intermodal dans le secteur de la Gare d’Aurillac. Il devrait être mis en service en 2021.

Contexte du projet

La CABA au titre de sa compétence en matière de transports et de mobilité, est depuis 2015 maître d’ouvrage du PEI du Bassin d’Aurillac. Pour mener à bien ce projet, une étude de faisabilité et de programme, confiée au Bureau d’Etude SAFEGE (SUEZ CONSULTING) basé à Lyon, a d’abord été conduite de décembre 2015 à juillet 2017. Elle a notamment permis d’aboutir à la rédaction du Programme sur la base duquel la consultation pour les études de maîtrise d’œuvre a pu être lancée. L’étude de maîtrise d’œuvre confiée au groupement AtelierGeorges / Ingérop / Noctiluca (équipe complétée depuis par Igetec) a pris le relais depuis janvier 2018.

Le PEI a vocation à répondre aux besoins et enjeux ci-dessous :
- faciliter le transport et la mobilité pour tous les usagers, selon le mode choisi, et faciliter la mobilité dans notre ville moyenne par « l’intermodalité » (utilisation de plusieurs modes de transports) ;
- créer un carrefour entre les circulations urbaines et péri-urbaines ;
-  intensifier les échanges entre les modes de transports au profit de la mobilité durable ;
- poursuivre les mesures prises par la CABA en faveur des modes plus économes en énergie (ex : navette gratuite électrique place du 8 mai - gare - centre-ville) et optimisant la place des différents modes de transport dans la ville ;
- favoriser l’usage des modes doux (marche, vélo) ;
proposer des solutions innovantes autour du transport tant en matière d’énergie (bornes de recharge électriques/hydrogène…), de covoiturage, d’applications numériques, de services (ex : Système Information Voyageurs (SIV) multimodal, billettique intermodale…) ;
- revitaliser le quartier de la gare d’Aurillac, créer un meilleur environnement urbain en lien avec l’amélioration des services dans ce secteur proche du cœur de ville.

Quoi ?

Un lieu de convergence, d’interconnexions, de correspondance entre les différents modes de transports (voiture, train, bus, vélo…) et d’accès à des mobilités respectueuses de l’environnement. Un nouvel espace public valorisant les friches ferroviaires.

Qui ?

Maîtrise d’ouvrage : CABA, avec les soutiens de nombreux partenaires institutionnels, et la SNCF pour la signalétique et l’information multimodale.
Maître d'œuvre : AtelierGeorges, Ingérop, Noctiluca, Igetec

Où ?

Secteur de la Gare d’Aurillac (entre le Prisme et la place Pierre Sémard). Les acquisitions foncières sont entièrement réalisées par la CABA auprès des différentes entités de la SNCF, pour une surface d'environ 3 ha.

Comment ?

Sur l’ensemble du PEI

- nouvelle voie de circulation pour véhicules motorisés (depuis l'avenue Milhaud jusqu’au rond-point de Lescudilliers)
- voie verte pour déplacements non motorisés (piétons, vélos, trottinettes, rollers..., en cohérence avec les itinéraires du plan vélo de la Ville d’Aurillac)
- stationnement dédié aux vélos (abris sécurisés)
- développement des énergies renouvelables (ex : panneaux photovoltaïques sur les toitures disponibles, bornes de recharge des véhicules électriques, station hydrogène…)
- création de nouveaux équipements de service (ex : Points Information Voyageurs, sanitaires…)
- création d’une zone 30 depuis l’intersection de la rue de la Gare et de l’avenue Milhaud

Place Pierre Sémard et parvis de la gare

- extension du parvis
- 44 places de stationnement (courte durée, dépose minute, PMR)
- 4 stationnements pour 2 roues motorisés
- arceaux vélos
- station taxi
- 2 aires d'autopartage

Parking du Pôle d’Echange Intermodal

- objectif 158 places de stationnement pour commerces, riverains, clientèle et agents SNCF (dont 4 avec bornes de recharge électriques)
- modification de la passerelle piétonne existante

Gare routière 

- 10 quais pour cars péri-urbains, inter-urbains et TER
- 1 quai navette gratuite électrique
- arrêts des bus urbains
- 5 aires de stationnement pour cars
- locaux chauffeurs (salle de repos) et usagers (sanitaires, information voyageurs, billettique...)
- boxes sécurisés pour vélos

Parking relais

- objectif 198 places de stationnement (dont 4 avec bornes de recharge électriques)
- aires de covoiturage

Autres travaux

En parallèle de cette opération, des travaux sont menés par la SNCF :
- modernisation du bâtiment voyageurs > 1,2 M€ (financé à 75% par la Région et à 25% par Gare&Connexions)
- modernisation de l'espace de vente > 200 000 € (financé par la Région à 75% et TER à 25%)
- mise à niveau de l'information dynamique en gare > 373 000 € (financé à 75% par la Région et à 25% par SNCF Mobilités)
- mise en accessibilité des quais > 1,3 M€ (financé à 75% par la Région et à 25% par l’Etat)