Un DUT Statistique et Informatique Décisionnelle (STID), option Cyber-sécurité, ouvrira à la rentrée 2019 à l'IUT d'Aurillac. Une nouvelle formation de pointe, fruit d'un engagement collectif.

L'arrêté de la Ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation a été publié le 16 décembre au Journal officiel de la République : l'IUT d'Aurillac comptera à la rentrée 2019/2020 un 3e département proposant un DUT Statistique et Informatique Décisionnelle (STID) avec une spécialisation en cyber-sécurité ! « Cette formation est proposée dans 16  villes françaises dont les plus proches sont Lyon, Carcassonne, ou Avignon, mais seul Aurillac proposera l'option cyber-sécurité, très attendue », relève Michel Roussy, Président de la CABA. Avec l'affectation de 3 postes d'enseignants à la rentrée 2019 (ouverture de la 1re année) puis de 3 autres postes à la rentrée 2020, ce sont 50 étudiants par promotion qui suivront ce nouveau cursus qui formera une centaine de techniciens en 2 ans.  

Formation de pointe, débouchés vers l'emploi

« L'ouverture de ce 3e Département va conforter l'IUT et l'enseignement supérieur sur notre territoire, ce qui est essentiel car il est synonyme de matière grise, de vie ! », se réjouit Jacques Mézard, Sénateur et ancien Ministre qui rappelle le combat tenace de ces dernières années pour aboutir à un succès collectif (voir ci-contre ou ci-dessous). « C'est une nouvelle possibilité de formation offerte aux jeunes Cantaliens et qui nous permettra aussi d'être attractif, ce qui répond à l'un de nos enjeux », apprécie de même Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal. En effet, « pour ce type de formation de pointe qui ouvre des débouchés vers l'emploi, les étudiants viennent de partout et surtout de l'extérieur », précisent Josiane Costes, qui a suivi ce dossier au sein de la CABA puis comme Sénatrice, et Géraud Marcastel, Conseiller délégué de la CABA à l'Enseignement supérieur.

Lors de la conférence de presse de rentrée étudiante à Aurillac, Mathias Bernard, Président de l’Université Clermont-Auvergne, avait souligné que « le projet d’ouverture de ce DUT s’inscrit dans la continuité de nos efforts communs pour renforcer l'antenne aurillacoise et surtout offrir aux étudiants des formations innovantes, directement connectées aux demandes du milieu économique ». Ainsi, avait expliqué Nicolas Maïnetti, Directeur de l'IUT de l'Université de Clermont-Auvergne, « les menaces Cyber concernent toutes les organisations. Cette thématique apparaît comme pouvant apporter une plus value et une opportunité d’attractivité ».

Un soutien fort des entreprises de la région

« Cette orientation universitaire est le complément indispensable pour le maintien et le développement de nos entreprises. Le numérique et la cybersécurité sont devenus un maillon fondamental de nos structures », ont aussi insisté les entreprises Matière, Qualiac, Qualipac Aurillac, Biose, Europe Service, Abeil, Altitude dans le soutien apporté à ce dossier. Tous sont demandeurs de personnels et d'accueil de stagiaires.

La « Mecanic Vallee », entre ­Figeac et Rodez, où sont installées quelque 120 entreprises de la métallurgie et de l’aéronautique, est aussi intéressée. Sans oublier le bassin industriel clermontois, employant des statisticiens (Michelin, Trelleborg, Aubert et Duval, Phiméca...), les cliniques et hôpitaux ou encore les laboratoires pharmaceutiques (Chibret, CSP, CAP Loréal, Sanofi, Théa, etc.) particulièrement concernés par la protection de données sensibles.

Des métiers en plein essor

Grâce à ce cursus, les futurs diplômés possèderont les compétences essentielles à la gestion informatique des données et aux étapes de la démarche statistique. A celles-ci s'ajouteront des qualifications fondamentales liées à la cybersécurité. Des domaines en développement constant ! « Ils pourront produire des statistiques sur les utilisations numériques qui seront autant d'outils pour prendre des décisions et piloter la sécurisation des entreprises », explique Angélique Burgeron, Conseillère régionale représentant le Président d'Auvergne-Rhône-Alpes. Première formation avec cette spécialité, le DUT pourrait voir intervenir des experts de niveau mondial. Au delà de l'accueil de stagiaires dans les entreprises locales, mais aussi en France et en Europe, « l'implantation à Aurillac de ce nouveau cursus peut permettre à certains de créer ici leur entreprise, et d'y développer de l'emploi », ajoutent les élus.

En plus du DUT STID option cyber-sécurité, l'antenne d'Aurillac doit aussi proposer sur la plateforme "Parcoursup" pour la rentrée 2019 une nouvelle Licence professionnelle "Génie des matériaux. Métiers de l’industrie : Industrie Aéronautique". Tournée vers l'aéronautique, elle devrait accueillir une première promotion de 20 étudiants dans un cursus lui aussi fertile en débouchés professionnels.

Voir toutes les actualités

Vous pourriez aussi être intéressé par...