Du parvis aux tribunes, en passant par le fond de stade, rien n’a échappé à la restructuration du Stade Jean Alric. Une transformation réussie... inaugurée samedi 2 décembre !

2012 - 2017. C’est la période qu’il aura fallu au Stade Jean Alric pour se métamorphoser... Samedi 2 décembre, c’est en présence de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires, qu’a été inaugurée cette transformation. « Cette inauguration est la concrétisation de la promesse faite il y a 10 ans de « reconstruire » le Stade, a rappelé le Ministre. Nos territoires ont droit à des équipements de qualité ; c’est notre objectif commun. Et avec de la volonté, nous y parvenons. »

Bien plus qu’un stade...

Rappelant la mémoire de matches ancrés dans l’histoire du club, il a ajouté que « le Stade aurillacois, c'est l'incarnation de la volonté, de la détermination d'un territoire et de ses habitants. Il était indispensable que les Aurillacois soient fiers de l'équipe mais aussi de l'équipement ». Pierre Mathonier, Maire d’Aurillac, a lui aussi relevé le fort attachement des habitants pour ce lieu historique : « Depuis 100 ans, son club résident nous y fait vivre toutes sortes d’émotions. Ce stade, cette équipe : c’est une œuvre commune, un défi relevé ensemble avec enthousiasme, passion et talent ».  

Rien n’a échappé à la restructuration conduite par la CABA en deux phases ! De 2012 à 2014, une première mi-temps a permis de doter l’équipement communautaire d’une nouvelle tribune d’Honneur composée de multiples espaces de travail et d’accueil, d’un parvis restructuré et pourvu d’une billetterie fonctionnelle, qui a de plus redessiné l’inscription du Stade dans le quartier. Puis entre 2016 et 2017, c’est la tribune Marathon et ses espaces intérieurs qui ont été réaménagés, et le fond de stade transformé pour accueillir un terrain en pelouse synthétique, à l'occasion d'une 2nde mi-temps.

Jouer collectif

Après la coupe du ruban et le dévoilement de la plaque inaugurale installée à l’entrée du stade, les élus sont partis à la découverte des installations en compagnie des joueurs et représentants du club. « Ces équipements font de ce stade l’un des plus beaux de Pro D2. Il véhicule une image moderne de notre département », a apprécié Bruno Faure, Président du Conseil départemental, co-financeur de cette opération d’envergure aux côtés de la Région et de l’Etat. « Je crois en vous, en ce club, en ces départements comme les nôtres, a quant à lui insisté Laurent Wauquiez, Président du Conseil régional. Nous montrons qu’il y a chez nous un vrai potentiel de développement, une capacité de réussir, comme en témoignent aussi bien la qualité de cette structure que le niveau atteint par l’équipe du Stade aurillacois. »

Un développement porté collectivement, a également souligné Michel Roussy, Président de la CABA : « Les soutiens de nos partenaires ont permis de mener à bien cette restructuration, finalisée par l’installation des deux écrans géants, mais surtout, ils marquent une volonté de travailler ensemble pour entretenir la vitalité du territoire ». 

Voir toutes les actualités

Vous pourriez aussi être intéressé par...