1 457 étudiants intègrent cette année les formations proposées sur le Bassin d’Aurillac. Une rentrée qui a nécessité des adaptations pour les accueillir dans un contexte sanitaire sensible.

La Covid 19 va indéniablement impacter l’année universitaire qui s’amorce. Etablissements d’enseignement, structures en charge de la restauration étudiante et de l’hébergement, partenaires institutionnels et acteurs de la vie étudiante, tous sans exception se sont adaptés pour permettre une rentrée opérationnelle et sécurisée sur le plan sanitaire. Ce nouveau contexte a également été l’occasion de faire émerger une autre attention aux étudiants, pour rassurer, accompagner, enseigner y compris à distance et faciliter une intégration progressive.

Des formations originales, un territoire attractif !

En cette rentrée 2020/2021, 1 457 étudiants ont intégré les formations des 10 établissements d’enseignement supérieur. Commerce, Gestion, Comptabilité, Ressources humaines, Technologie industrielle, Informatique, Gestion de données et Cybersécurité, Communication, Arts, Education, Santé, Danse... : l’offre est riche et reconnue de qualité. Certaines formations sont uniques sur le territoire auvergnat, voire en France, comme les spécialités en bio-informatique, cybersécurité, danse ou la labellisation "Campus connecté" (lire ci-contre ou ci-dessous).

« L'offre de formation originale concourt à l'attractivité de l'enseignement supérieur dans le Bassin d'Aurillac, a souligné lors de la conférence de presse de rentrée Pierre Mathonier. Les évolutions des effectifs prévues dans les années à venir vont nous amener à poursuivre  l'adaptation des services de proximité, notamment en matière de logement. »

En effet, le DUT va devenir BUT (Bachelor universitaire de technologie) à la rentrée 2021, avec un passage à 3 années d'études, ce qui fera évoluer les effectifs annuels de 150 étudiants. « L'enseignement supérieur représente un enjeu démographique pour le Cantal, et économique pour le recrutement de nos entreprises, d'autant que plus de 60 % des  étudiants viennent de l'extérieur du département, a rappelé Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal. Les collectivités travaillent groupées dans ce domaine essentiel, et le Département va notamment poursuivre  des investissements immobiliers à hauteur de 4 M€. »

« Je tiens à saluer la qualité des relations que nous avons au quotidien et le soutien des collectivités, qui contribue à la performance de l'antenne universitaire d'Aurillac, a pour sa part relevé Mathias Bernard, Président de l'Université Clermont-Auvergne. Les évolutions en matière de formation seront également réalisées en relation avec la recherche, par exemple sur la cybersécurité ou les mobilités durables. Cet apport recherche/innovation, en lien avec le tissu économique, constitue aussi un élément important de que l'Université peut apporter à un territoire, à son attractivité.»

DUT, BTS, DE, Licence professionnelle, Master 2, CQPM, Mention complémentaire... : autant de diplômes qui peuvent s’acquérir en formation continue ou en alternance pour s’adapter aux besoins de chacun. Cette année démarre également la 2e année du DUT Statistique et informatique décisionnelle, option Cybersécurité qui a ouvert l’an passé. 44 élèves ont intégré cette nouvelle formation en première année, 34 poursuivent en deuxième année.

Une autre attention aux étudiants

« Si les événements festifs, culturels et sportifs qui rythmaient traditionnellement la rentrée ne pourront pas avoir lieu cette année, un nouveau dispositif d’information, de protection et d’immersion des étudiants sur le territoire a été imaginé avec l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur et les différents acteurs de la vie étudiante, notamment le CROUS et le Département du Cantal qui soutiennent financièrement les actions », présente Pierre Mathonier, Président de la CABA.

Première priorité : l’amplification de la dématérialisation des supports à destination des étudiants. En remplacement du guide étudiant papier, une nouvelle version du site etudiantsaurillac.fr sera mise en ligne dans les prochaines semaines en complément de la page Facebook « Etudiants Aurillac » déjà existante. Deuxième volet, la protection des étudiants : des masques seront mis à disposition de tous les étudiants. Troisième axe : la consolidation d’une offre d’activités et ateliers à l’année et pas seulement à l’occasion de la rentrée.

Une offre ateliers enrichie

Différentes activités et ateliers seront proposés aux étudiants sur inscription, avec dès la rentrée un programme sur mesure :

  • natation, escalade, badminton, futsal, pilates... organisés par le Service Universitaire d’Activités Physiques et Sportives ;
  • atelier de création « Presque BD » au lycée de la Communication Saint-Géraud ;
  • cours de danse à la Manufacture (moderne & contemporain, modern jazz, stretching et relaxation) ;
  • quizz Europe initié par le Centre d’Information Europe Direct ;
  • « bulles artistiques » (écriture, arts plastiques, lectures...) mises en place par l’Inspé avec l’appui du Service Culturel de l’Université Clermont-Auvergne.

Ces nouvelles formules de « rendez-vous », soutenus par le CROUS (CVEC), vont permettre aux jeunes de vivre pleinement leur nouvelle vie d’étudiant. « Nous avons dû être imaginatifs pour garder un lien avec et entre étudiants malgré le contexte sanitaire contraignant. Nous avons donc facilité l’émergence de cette offre nouvelle qui va se développer tout au long de l’année avec l’appui des partenaires », explique Véronique Visy, Conseillère communautaire déléguée à l’Enseignement supérieur. L’ensemble du programme et les réservations sont relayées sur le site internet et la page Facebook « Etudiants Aurillac ».

Voir toutes les actualités

Vous pourriez aussi être intéressé par...