En 19 ans, il a permis d'envoyer 64 500 tonnes de déchets vers les filières de recyclage. Le Gyrotri du Centre de tri de l'Yser va connaître une seconde jeunesse au sein de l'entreprise Fabrude.

C'est par un convoi exceptionnel que le Gyrotri, ancien cœur du système de tri a quitté le site de l'Yser, le 9 janvier. Après 19 années de fonctionnement et près de 64 500 tonnes de déchets recyclés, il a été vendu à l'entreprise Fabrude Recyclage qui va lui offrir une seconde vie.

Jusqu'en juillet 2016, tous les emballages et journaux/magazines triés par les habitants et collectés en sacs, bacs de regroupement ou Points d’Apport Volontaire passaient sur la chaine de tri mécanique de lYser : le Gyrotri. Grâce à un tapis de tri circulaire installé sur une plate-forme surélevée, les agents du Centre de Tri triaient les matériaux par type et les placaient dans les paniers disposés autour de la couronne centrale. Une fois triés, les déchets de même type étaient mis en balle puis expédiés.

Une activité de pré-tri à l'Yser

Pour une performance accrue en terme de tri et de valorisation des déchets, depuis le 1er juillet 2016, la Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac a décidé d'expédier les produits recyclables collectés au SYDED du Lot qui dispose d'équipements modernes dont des systèmes de tri optique. Depuis cette date, le Gyrotri n'était plus utilisé, et l'activité du Centre de tri de l'Yser a été orientée vers le pré-tri : premier retrait des erreurs de tri présents dans les emballages et conditionnement des grands cartons et des papiers.

C'est l'entreprise Fabrude Recyclage qui a racheté l'appareil pour optimiser son activité de gestion des déchets d'activités économiques. Elle est d'ailleurs en train de faire construire un tout nouveau bâtiment qui permettra de l'accueillir à Saint-Paul-des-Landes. Au Centre de tri de l'Yser, toutes les parties démontables du gyrotri avaient été désassemblées et déjà expédiés : tapis, pieds, paniers. Seule contrainte, la partie centrale constituée d'une "soucoupe" de 3,5 m de diamètre nécessitait un convoi exceptionnel. Ce transport de 3 tonnes sur camion grue de 8 m de long, assuré par l'entreprise Gentie, s'est déroulé mardi 9 janvier accompagné par un cortège de sécurité. Le matériel a ainsi rejoint un entrepôt de stockage sur la zone de Bargues à Sansac-de-Marmiesse avant d'être réinstallé cet été dans ses nouveaux locaux à Saint-Paul-des-Landes.

Plus globalement, l'évacuation du gyrotri entre dans le cadre de la restructuration du site de l'Yser actuellement conduite par la CABA. Après la démolition des silos de l'ancienne station d'épuration de Brouzac (arrêté en 1992), c'est le digesteur de boue qui va être vidé et déconstruit par une entreprise spécialisée. Puis suivront les travaux d'extension de la partie déchetterie (ajout des quais de déchargement, modification des voies de circulation...).

Voir toutes les actualités