La zone commerciale de la Sablière permettra d’améliorer l’offre et l’attractivité du territoire. Sa réalisation générera 60 millions d’euros d’investissement et des retombées en terme d’emploi.

Pour l’attractivité commerciale du Bassin d’Aurillac

Implantée dans la continuité de la ZAC d’Esban, la zone commerciale de la Sablière va permettre la réalisation de 25 464 m2 de surface de vente. La CABA a initié ce projet soutenu à l’unanimité des Communes membres afin de répondre à plusieurs enjeux de développement économique : doter l’Agglomération d’Aurillac d’un centre commercial d’envergure régionale, étendre l’attractivité de l’Agglomération, créer de l’activité et des emplois, lutter contre l’évasion commerciale, restructurer l’équipement commercial.

La ZAC de la Sablière représente un investissement global de 60 M€, entièrement porté par le promoteur privé SNC Atout 15 et les enseignes qui s’y implanteront.

Etudes de marché

Le dossier de réalisation de la SNC Atout 15 (une filiale créée par le groupe SOPIC pour la réalisation de la Sablière) reprend la présentation de l’équipement commercial, les études de marchés par activité, les études d’impact sur l’environnement, la modernisation des équipements commerciaux, les retombées en terme d’emploi... Le dossier présente l’implantation d'un ensemble commercial comprenant un hypermarché Carrefour de 5 950 m2 et de moyennes surfaces spécialisées : bricolage, équipement de la maison, équipement de la personne, articles de sport et loisirs, centre auto.

La zone commerciale répond aussi bien au besoin d’agrandissement d’acteurs locaux qu’au développement d’une nouvelle offre. Quant aux boutiques, le nombre de demandes est depuis longtemps largement supérieur au nombre d’emplacements, volontairement limité à 20 au sein de la galerie marchande et d'un pôle artisanal à dominante alimentaire.

Approuvé par la Commission Départementale d'Aménagement Commercial le 13 septembre 2010, le projet de la ZAC de la Sablière a obtenu un nouvel avis favorable de la Commission Nationale d'Aménagement Commercial le 10 novembre 2011. Le Conseil d'Etat a, par arrêt rendu le 4 décembre 2013, rejeté les recours qui ont retardé la réalisation du projet : l'autorisation commerciale est donc définitive. Les recours déposés contre le permis de construire (obtenu en février 2013) ont été déboutés par le Tribunal administratif par ses jugements du 30 septembre 2014, puis par la Cour Administrative d'Appel de Lyon dans ses arrêts du 13 décembre 2016.

350 emplois permanents

La réalisation de la ZAC de la Sablière, qui doit élargir la zone de chalandise, permettra de développer l’activité économique et commerciale ainsi que l’emploi. L’aménagement de la Sablière fera travailler environ 100 personnes pendant près de 18 mois. Par la suite, l’activité sur la zone commerciale représentera plus de 350 emplois permanents (soit 445 personnes travaillant sur le site), que ce soit au sein des enseignes ou pour les activités de restauration, de logistique, de gardiennage.

Vous pourriez aussi être intéressé par...