A la Plantelière, plongez-vous dans le calme de la campagne, au fil des jardins d’odeurs et de saveurs, du labyrinthe végétal et du verger conservatoire. Un lieu propice à des escapades insolites...

De multiples espaces naturels...

Lieu de prédilection pour partir à la découverte de la faune et de la flore, la Plantelière s’étend sur 7 ha. Elle est composée de nombreux espaces, avec une grande variété d’arbres : érables, conifères, fruitiers (merisiers, pommiers, noyer, néflier, châtaignier, prunier), frênes, saules, thuyas, alisiers, hêtres...

Des jardins thématiques parsèment également ce coin de campagne :

  • jardin des odeurs (lavande, jasmin, mélisse, sureau hièble, absinthe…)
  • jardin du goût (groseillier, néflier, framboisier, pimprenelle, gentiane…)
  • jardin du miel (rucher et prairie mellifère)
  • jardin du bon dieu (plantes aux vertus médicinales : salicaire, sauge officinale, sureau noir, bourrache officinale…)
  • jardin du diable (plantes « toxiques » : if commun, muguet, aconit napel et tue-loup, digitale pourpre, ricin…)

Viennent s’y ajouter :

  • de nombreuses prairies et leurs fleurs sauvages
  • un bassin
  • un labyrinthe de haies végétales
  • un espace arbustes
  • un espace exotique (tulipier de virginie, ailante)
  • un potager
  • un espace compost
  • un verger des formes (palmette, U, gobelet, carré, croisillon, candélabre…)
  • un verger conservatoire (différentes variétés de pommes)

… et ludiques !

Pour explorer la nature autrement, des nouveautés ont été installées dans les différents espaces de la Plantelière. 

3 parcours d’orientation sont proposés : les circuits « petit explorateur », « pépiniéiste » et « arpenteur ». Les cartes sont téléchargeables ci-contre et disponibles à la Plantelière, où chacun peut vérifier qu’il a correctement réalisé le parcours grâce à un panneau de contrôle. Une façon ludique de tester son sens de l’orientation et ses connaissances en botanique !

De grands jeux en bois, entièrement conçus par l'association Oxygène, sont également accessibles : le jeu de la meule, le jeu de massacre, le jeu boule à niche, Puissance 4 et le jeu du gruyère. Faites chauffer vos méninges, testez votre adresse et mettez votre équilibre à rude épreuve !

Le jardinage oui, mais au naturel !

De nombreuses techniques d’entretien et de jardinage sont testées et présentées à la Plantelière. Ce site est un outil d’expérimentations : choix de variétés végétales pour les prairies, tests de paillage, de cultures… Mais le CPIE et la CABA y développent surtout le jardinage au naturel sans pesticides, herbicides ou engrais chimiques tels que le paillage, le compostage, l’utilisation des insectes auxiliaires… La CABA est également attachée à la gestion des déchets : le compost réalisé sur le site est ainsi utilisé pour amender les diverses plantations. Paille, herbes sèches et branches broyées prennent, elles, place au pied des végétaux.

A la Plantelière est appliquée la technique de la gestion différenciée (ou raisonnée) : les différents espaces verts ne sont pas tondus ni taillés de la même façon. Ainsi, la partie engazonnée qui se trouve devant le bâtiment d’accueil est tondue régulièrement. A contrario, certaines zones sont fauchées/taillées une fois par an, pour laisser Mère Nature faire son œuvre et privilégier l'installation des petites bêtes et donc la richesse de la faune. Actuellement est également menée par l'IFCE Haras national une étude scientifique pour comparer la tonte par traction animale et la tonte par les engins thermiques. Par ailleurs, les élèves de 3e de l'EREA d'Aurillac vont agrémenter les jardins des plantes qu'ils font germer dans leur établissement.

Pour entretenir ce site naturel riche, outre son personnel, la CABA est aidée de l’association Les Croqueurs de Pommes pour la taille du verger conservatoire, du Syndicat des Apiculteurs du Cantal pour les ruches, et du CPIE pour le jardin potager.

Visites libres et animations pour connaître son environnement

La Plantelière accueille le public - promeneurs, familles, groupes d’amis ou encore groupes scolaires ou des centres sociaux et de loisirs - tout au long de l’année. Pour cela, elle dispose d'un bâtiment d'accueil à l'architecture mêlant façades vitrées et boisées, qui se veut respectueuse de l’environnement et qui offre une vue imprenable sur les 7 ha du site. Sa toiture végétalisée en Sédum forme un tapis de feuillage de diverses couleurs selon les saisons. Outre l’aspect esthétique, le Sédum est très facile d’entretien : il peut résister aux situations les plus chaudes comme les plus froides et participe activement à l'isolation du Bâtiment. De plus, il n’a pas besoin d’être taillé !

A l'extérieur, des panneaux explicatifs permettent une visite autonome du site (accessible aux personnes à mobilité réduite). Avec le soutien des Croqueurs de Pommes, de l’association Découvre, du Syndicat des Apiculteurs du Cantal et du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement, la CABA organise de nombreuses activités pour tous (voir programmes ci-contre).