Pièce maîtresse du futur Pôle d’Echange Intermodal, la halle Sernam va être réhabilitée et mise au service des habitants du territoire. Un bel hommage au passé ferroviaire de cet édifice.

Outre la place Pierre Sémard métamorphosée, la création du Pôle d’Echange Intermodal va donner un coup de jeune à l’actuelle friche qui s’étend du parking Sernam au chemin de Conthe. Ici, l’architecte Yvan Okotnikoff a composé avec un paysage atypique, façonné par l’ancrage ferroviaire. « Nous avons choisi de réutiliser au maximum les anciens rails pour délimiter les différents espaces. La Halle « Sernam » est elle aussi conservée et ouverte pour devenir la future gare routière. »

La halle de marchandises devient ainsi une pièce maîtresse du projet ; elle sera transformée en un vaste espace ouvert sur son environnement. Sur son pourtour, les quais couverts permettront une attente à l’abris des intempéries. Les bus et cars circuleront en boucle autour de l’édifice jusqu’à leur arrêt, avant de regagner les nouvelles voies de circulation.

Harmoniser patrimoine et bâti contemporain

A l’intérieur de la gare routière seront implantés deux petits bâtiments en bois, à l’esthétique originale et contemporaine. Ils accueilleront la salle de repos pour les conducteurs, les points d’information voyageurs, des abris vélos sécurisés, des locaux techniques et d’entretien et des sanitaires. L’accès des usagers se fera aux deux extrémités de la halle, depuis la voie verte réservée aux piétons et aux modes de déplacement doux.

L’ensemble des ouvrages réhabilités seront traités en harmonie avec l’esprit des lieux : enduits, chainages et piles en brique, couverture en bac acier... En outre, des panneaux photovoltaïques seront installés sur la toiture remise à neuf.
 

L’ensemble des ouvrages réhabilités
seront traités en harmonie avec l’esprit des lieux.
 

Autour de l’édifice, l’allée verte et les voies de circulation apaisée longeront la face nord de la halle, pour la desservir depuis la place Pierre Sémard et le chemin de Conthe. La face sud offrira quant à elle une vue sur les voies de chemin de fer et le paysage du Puy Courny.

Le PEI a ainsi vocation à associer le train, les bus et cars urbains, périurbains, départementaux, régionaux et les transports individuels (parkings, parc-relais navette, abris vélos, autopartage, covoiturage, taxi...). Un espace d’interconnexion entre les différentes mobilités, au service des habitants du territoire.