La distribution de l’eau potable relève d’une compétence communautaire. Pour que chaque commune de la CABA soit approvisionnée en eau potable, un réseau maillé dessert l’ensemble du territoire.

eau schema distribution

Les points de captages

Le territoire de la CABA est approvisionné en eau potable par plusieurs points de ressources souterraines :
- les puits, forages et galerie implantés sur la nappe alluviale de la Jordanne à hauteur et en aval du bourg Velzic ;
- les puits situés en nappe de la Cère à hauteur de Carbonat sur la commune d’Arpajon-sur-Cère. 

Ces deux systèmes fournissent près de 85% de la production totale en eau et couvrent les besoins du grand réseau d’Aurillac aujourd’hui étendu jusqu’à Saint-Paul-des-Landes.

Les communes de Giou-de-Mamou, Labrousse, Laroquevieille, Marmanhac, Jussac, Reilhac, Saint-Simon, Velzic, Lascelles, Saint-Cirgues-de-Jordanne , Mandailles-Saint-Julien, Vézac, Vezels-Roussy et Yolet disposent par ailleurs chacune de plusieurs points de captages.

La protection de la ressource 

La mise en vigueur des zones de protection autour des différents points de ressource en eau est un des importants chantiers en cours. L’acquisition des périmètres de protection immédiate et l’instauration des servitudes dans les périmètres de protection rapprochée est finalisée pour les points principaux de ressource, en particulier sur Velzic et Arpajon-sur-Cère. Cette démarche a été engagée pour les communes de Giou-de-Mamou, Marmanhac, Reilhac, Saint-Simon, Yolet et Vézac, et sera finalisée suite aux conclusions du schéma directeur en cours sur le territoire communautaire.

Le groupe suivant concernera les captages des communes des hauts des vallées de La Jordanne et de l’Authre, ainsi que ceux de Labrousse et Vezels-Roussy.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre des obligations législatives et réglementaires mais aussi dans un souci de gestion cohérente de la ressource en eau à l’échelle du territoire de la CABA , afin d’aboutir à un schéma global d’approvisionnement en eau permettant de répondre aux projets d’aménagement et de développement de toutes les communes.

Traitement

L’origine souterraine de l’eau distribuée par la CABA favorise sa qualité aux points de captage et facilite son traitement avant mise en distribution. Ce traitement se limite sur la grande majorité des réseaux à une simple désinfection permettant de garantir la qualité bactériologique de l’eau et de respecter les normes de qualité en vigueur. Un dispositif de désinfection par rayonnements ultra violets est en place sur les points principaux de production.

Pour pallier les risques de contamination passagère (captages vulnérables aux eaux d’infiltration…) ou les phénomènes de dégradation de la qualité de l’eau lors de son transport et stockage, des postes de chloration équipent également la majorité des réseaux.

Distribution

Afin d’assurer la continuité du service de distribution d’eau potable, de multiples travaux sont réalisés sur les réseaux tout au long de l’année. Le réseau de distribution comporte de nombreux ouvrages de refoulement de l’eau qui permettent de garantir partout une pression de service suffisante.

En outre, plus de 120 réservoirs situés sur l’ensemble du territoire permettent de stocker l’eau et d’assurer ainsi la continuité du service. Ces réservoirs sont nettoyés et entretenus au moins une fois par an.