Le pôle d'Enseignement supérieur du Bassin d'Aurillac compte plus de 1 300 étudiants auxquels les acteurs proposent des conditions d'accueil et d'études de qualité.

Avec quelque 1 400 étudiants, le pôle d'enseignement supérieur du Bassin d'Aurillac est un marqueur fort de notre territoire, de son dynamisme et de son rayonnement. Aux côtés des différents établissements d'enseignement supérieur et avec l'appui du Département du Cantal, la CABA œuvre pour le développement et la qualité des formations proposées.

Dans le cadre de sa compétence « Enseignement Supérieur », elle investit pour offrir des conditions d'accueil et de vie agréables pour les étudiants : information, logement, restauration, sports et loisirs, animation de la rentrée étudiante.

Pour accompagner leur quotidien, la CABA met en place un certain nombre d’actions :

  • guichet unique pour le logement : ce service, confié à SOLIHA Cantal et financé par la CABA à hauteur de 11 500 € par an, fonctionne depuis juillet 2004. Ouvert toute l’année, il renseigne aussi bien les boursiers que les non-boursiers. Il se charge également de l’affectation des logements pour les bénéficiaires du Crous ;
     
  • réalisation de logements étudiants de qualité en partenariat avec la SA Polygone : extension de la Résidence universitaire Roger Besse de 165 logements meublés.
     
  • appui au fonctionnement de l’antenne universitaire. Dans le cadre de la convention « campus » signée en 2010 et renouvelée en 2015 avec l’Université d’Auvergne et Clermont Université Fondation, le Département du Cantal et la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, contribuent respectivement et annuellement à hauteur de 138 000 € et 16 500 €. La CABA met également à disposition du Campus d'Aurillac 4 agents qui remplissent des missions mutualisées entre les établissements d’enseignement supérieur de l’antenne universitaire : reprographie, gestion et entretien des salles, bibliothèque, secrétariat.
    A ces contributions, s'ajoutent désormais celle qui est versée au Centre Universitaire Jean-François Champollion, opérateur de la licence LEA, pour un montant de 60 000 € pour l'année 2017, réparti à parité entre les deux collectivités.
     
  • soutien au fonctionnement de l'antenne CROUS pour la gestion du restaurant universitaire et l’action sociale. La CABA lui verse chaque année une subvention de 55 631 € ;
     
  • édition d’un « Guide de l’étudiant » et d’une « plaquette logement » chaque année ;
     
  • organisation des Rendez-Vous Etudiants, évènement qui anime aussi chaque année la rentrée étudiante.