La pépinière de logement de la Contie propose aux entreprises et porteurs de projets souhaitant s’installer sur le territoire communautaire 6 logements meublés allant du F1 au F5.

Il est parfois difficile pour les nouveaux arrivants d’acquérir ou de louer rapidement un logement répondant à leurs besoins. Les prix élevés, la faiblesse de l’offre ou le manque de réactivité du marché découragent nombre d’entre eux, ce qui peut être un frein à leur installation. Situé à Marmanhac, le domaine de la Contie a donc pour finalité de proposer des logements immédiatement disponibles pour les nouveaux arrivants porteurs d’un projet professionnel, dans le cadre d’une embauche, d’une mutation ou de la création/reprise d’une activité. La création de la Pépinière de logements constitue ainsi une innovation au plan national.

6 logements meublés du F1 au F5

C’est le bâtiment annexe de La Contie, d’une surface de 488 m², que la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac a fait réhabiliter, en conservant le caractère traditionnel du bâti.
6 logements individuels ont été créés :

Rez de chaussée

  • F3 - 55 m2 adapté aux personnes à mobilité réduite - loyer mensuel hors charge : 386 €
  • F2 - 28,30 m2 - loyer mensuel hors charge : 332 €

Etage

  • F1 - 34,24 m2 - loyer mensuel hors charge : 268 €
  • F2 - 32,50 m2 - loyer mensuel hors charge : 332 €
  • F3 - 58 m2 - loyer mensuel hors charge : 407 €

Aile droite du bâtiment

  • F5 duplex - 81 m2 + garage et cellier de 40 m2 - loyer mensuel hors charges : 632 €

Les logements sont entièrement meublés et équipés. Ils sont loués avec un mobilier complet, la literie, un lave-linge, un réfrigérateur, une cuisinière et une hotte.

Ces logements permettent de répondre aux besoins des différents profils d'arrivants - personne seule ou famille - et de situation professionnelle - CDD, période d'essai, porteur de projet...
Pour favoriser la rotation des locations et garantir une disponibilité de logement, les baux ne peuvent excéder 18 mois de location pour les créateurs d’entreprises, et 6 mois pour les salariés. Les dossiers de candidature sont examinés par le Bureau de la Communauté d’Agglomération. Une fois la candidature acceptée, Polygone, dans le cadre du mandat de gestion qui lui a été confié conduit les opérations d’état des lieux lors des entrées et sorties, et assure l’appel des loyers et des provisions pour charges.

Financement

Le coût de l’opération s’établit à 562 800 € TTC. La Communauté d’Agglomération l’a autofinancée à hauteur de 334 000 €, et a obtenu les soutiens financiers :

  • de la Région Auvergne (FRADDT) dans le cadre du Contrat Régional de Développement durable du Territoire Auvergne +, à hauteur de 100 000 € ;
  • du Département dans le cadre de la Convention de Développement territorial 2007-2009, à hauteur de 64 400 € ;
  • de l’Europe (Leader +), à hauteur de 64 400 €.