Empreintes et paysages : photographies d'Albert Monier

  du 12 juin 2018 au 6 janvier 2019

Le photographe cantalien Albert Monier portait un regard sensible sur les lieux et les hommes. Il aimait jouer avec les formes, les ombres et les lumières, mais aussi surprendre avec ses contrepoints et ses sujets humbles. L'important fonds de tirages argentiques et de négatifs de travail qu'Albert Monier a cédé au Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac dans les années 1980 a permis une étude inédite de son travail. Le photographe imprime son style, sa vision aux sujets qu'il fixe sur la surface photo-sensible, sa photographie est ainsi artistique. Mais il se fait aussi observateur de son environnement dès lors qu'il immobilise les lieux et les choses à un moment précis, sa photographie devient témoignage. L’exposition proposée au sein du Muséum des volcans vous invite à porter votre attention sur ce discours sous-jacent des photographies d'Albert Monier, empreintes d'impressions et de paysages.