Conférences de l'Université Inter Age

  première date : 6 mars 2017 - dernière date : 30 mars 2017

Plus de détails...
    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    La philosophie : discours inutile ?

    Animée par Gérard THOMAS, professeur de philosophie retraité

    Dans le contexte de notre modernité caractérisé par l’impérialisme du discours technico-scientifique, il apparaît que toute activité n’ayant pas le souci de l’efficacité s’avère n’être pas réellement sérieuse et donc dépourvue d’intérêt véritable pour la « vraie vie ». Dès lors, que peut valoir la philosophie, ce discours interminable, face à cette rationalité triomphante dont on peut concrètement constater les effets ? Bref, la philosophie n’est-elle pas, finalement, un discours inutile ? Nous montrerons que l’affirmation d’une soit disant inutilité de la philosophie est précisément ce qui la rend indispensable.

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    Le duc de la Salle de Rochemaure : dernier gentilhomme de Haute-Auvergne

    Animée par Bernard BELAIGUES, passionné d’histoire, Directeur d’hôpital Retraité

    Le duc de la Salle de Rochemaure, né à Aurillac en 1856, est tombé dans l'oubli alors qu'il fut l'un des personnages les plus éminents de Haute Auvergne à la fin du XIXème siècle. Aristocrate proche du peuple, il vécut en grand seigneur, faisant de son château de Clavières à Ayrens, le phare de la haute société. Ses réceptions d'automne attiraient princes, cardinaux et hommes politiques. Mais s'il vécut dans le faste, il fit aussi preuve d'une grande générosité sociale. Camérier secret de cape et d'épée du pape Léon XIII, il oeuvra avec discrétion à la normalisation des relations entre l'Eglise et l'Etat. Majoral du Félibrige, après Arsène Vermenouze, Capiscol de l'École auvergnate, prosateur et orateur talentueux, il fut un ardent défenseur de la langue d'oc et du régionalisme auvergnat. Il mourut en 1915 et fut enterré près de son château du Doux à Yolet.

    Dédicace de son livre à la fin de la conférence

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    L’épopée des parfums à travers l’histoire Deuxième épisode : « Des Etrusques à l’orée de l’An Mille »

    Animée par Nicole LAIR, professeure honoraire des universités

    Après les bronzes étrusques, le verre soufflé accompagna la fièvre des senteurs du monde romain, dont les abus furent dénoncés par le christianisme qui prenait place et réservait la bonne odeur à ses saints. Et dans un Moyen Âge naissant, c’est avec la découverte de l’alambic, que le monde Islamique allait se mettre en marche et emprunter la route des épices.

     

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    Les appelés du contingent réfractaires : de l'insoumis à l'objecteur de conscience

    Animée par Jean-Pierre GAILDRAUD, historien, écrivain

    Après être revenu sur le sens « d'appelés du contingent » durant la guerre d'Algérie, force est de constater que celle-ci n'a pas été une guerre sans "non". Réfractaires ou Insoumis, quel était le profil de ces "soldats du refus"? Que risquaient-ils ? Très minoritaires, souvent mal vus par les autres appelés, ils bénéficieront du soutien de Louis Lecoin, journaliste au Canard Enchainé et finiront par obtenir le statut « d’objecteurs de conscience » en ... 1963, juste après la guerre d'Algérie.

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    Albert Londres, l'impertinent reporter

    Animée par Bernard CAHIER, chercheur associé au Centre d'histoire "Espaces et Cultures" UBP/MSH de Clermont-Ferrand

    Si le nom d’Albert Londres est connu par le prix éponyme, qui représente la plus haute récompense du journalisme francophone, nous sommes peu à peu en train de redécouvrir l’écrivain, qui fut aussi, en son temps, non seulement un grand enquêteur mais aussi un grand voyageur. Le « prince des reporters », comme l’avaient – de son vivant déjà – surnommé ses confrères, doit son rang à une subtile combinaison entre l’éthique d’un redoutable travailleur de terrain et l’esthétique d’un dilettante voyageur, capable par sa plume de faire rêver, d’émouvoir ou de scandaliser les lecteurs. Son écriture faussement naïve, qui balance entre lyrisme et humour, devient arme politique lorsqu’il s’attaque, avec une impertinence qui lui est propre, à tous les faux pouvoirs et toutes les folies qui font le malheur des hommes. Ce qui le rend si proche au lecteur d’aujourd’hui.

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    L'Odyssée : Ulysse à la recherche de son identité

    Animée par Martine VERMANDE, professeure de lettres classiques retraitée

    La guerre de Troie est finie; tous les chefs des Achéens rentrent chez eux . Tous? Non! Ulysse, victime de la colère du dieu Poséidon, erre d'île en île, de ports en ports, de tentations en tentations : les Lotophages, Polyphème, le Cyclope, la Magicienne Circé, le charme des Sirènes, les délices de l'ile de Calypso... avant de retrouver les siens, son île d'Ithaque. Toutes ces épreuves lui permettent finalement de répondre à la question fondamentale : « Qui suis-je ? »

    •  Lieu : Cinéma Le Cristal, Aurillac

    Capa, Doisneau,Lartigue : trois regards sur la France du XXème siècle

    Animée par Yannick LEVANNIER, chargé de formation dans les domaines de l'image

    Ayant chacun sa propre vision de la photographie et des techniques de prise de vue, ces trois photographes d'origines sociales différentes ont su, à leur manière, fixer des moments de vie de la France et des français du siècle dernier. Reportage de guerre, vie familiale de tous les jours, débuts des transports ou manifestations sociales de toutes sortes, rien n'a échappé à leurs regards figeant pour toujours une époque déjà lointaine.