Le Bassin d’Aurillac, le Carladès et la Châtaigneraie élaborent leur Plan Climat. Acteurs économiques, collectivités, habitants : tout le monde est appelé à y contribuer !

L’actualité nous donne de plus en plus d’exemples du dérèglement climatique, de ses effets et de ses risques. En France, l’avancement de la date des vendanges de 3 semaines depuis 1945 ou l’accélération de la fonte des glaciers (- 25% de superficie entre 2003 et 2015) constituent des conséquences déjà tangibles. Notre territoire est aussi concerné : d’ici quelques dizaines d’années, la température moyenne annuelle pourrait augmenter de plus de 4°C, avec 98 jours de vague de chaleur par an contre 6 actuellement... si rien n’est fait.

Des objectifs chiffrés

C’est à cette nécessité d’agir que répondent les Plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET). La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (2015) les rend obligatoires pour les intercommunalités de plus de 20 000 habitants : c’est le cas pour la CABA et la Châtaigneraie cantalienne, et Cère et Goul en Carladès a souhaité s’y engager volontairement. Ainsi, les 3 Intercommunalités ont lancé leur Plan Climat au sein du Syndicat mixte du SCoT du Bassin d’Aurillac, du Carladès et de la Châtaigneraie.

Un PCAET est un projet de territoire axé sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la réduction de la dépendance énergétique et la limitation de la vulnérabilité climatique, avec des objectifs chiffrés :

  • réduction des consommations d’énergie de 50% par rapport à 2012,
  • couverture des besoins par des énergies renouvelables aussi locales que possible d’ici 2050.

Les premiers enseignements du diagnostic conduit par le Bureau d’études B&L évolution font ressortir notre dépendance aux énergies fossiles non renouvelables et importées : près des deux tiers de l’énergie que nous consommons en sont issus.

Habitants, participez !

Habitat, urbanisme, transports, alimentation, activités économiques... : on peut agir sur bien des champs de notre vie quotidienne. Et plus nous serons nombreux à le faire, plus ce sera efficace ! Le Plan Climat est donc une démarche participative. Tous les acteurs du territoire sont appelés à apporter leurs propositions : collectivités, services de l’Etat, entreprises, agriculteurs, associations... et habitants ! Une série de rencontres sont organisées cet automne, dont 3 réunions publiques :

  • le 7 octobre 2019, à 18 h à Saint-Mamet (salle polyvalente) ;
  • le 8 octobre 2019, à 18 h à Vic-sur-Cère (salle d’honneur de la Mairie) ;
  • le 9 octobre, à 18 h à Aurillac (Centre de congrès).

L’occasion de découvrir la démarche, et comment y participer : ateliers ouverts à tous (nul besoin d’être expert !), forum en ligne. Le but est d’aboutir dès la fin de l’année à une stratégie territoriale qui se déclinera par un plan d’actions concrètes.

Voir toutes les actualités