Grands équipements, Zones d’activités économiques, Pôle Immobilier d'Entreprises, ligne aérienne, Très Haut débit... : la CABA conduit de nombreuses actions en faveur du développement économique.

Partie intégrante de ses compétences et de ses orientations prioritaires définies en 2015 dans le cadre des démarches de contractualisation avec les principaux financeurs - Union Européenne, Etat, Région – l’action économique développée par la CABA s’attache à conforter les potentiels et l’attractivité de l’économie du territoire.

Elle vise notamment l’accompagnement des mutations économiques du territoire, le développement de l’économie résidentielle dans une double logique de services renforcés à la population et de relocalisation d’une partie des emplois au plus près des zones d’habitat, et l’émergence de nouvelles filières et notamment touristiques et numériques dont le potentiel est encore sous-valorisé.

Enjeu central : l'attractivité du territoire

Elle s’inscrit plus largement en écho à l’enjeu central de l’attractivité du territoire qui suppose également :

  • le renforcement de l’attractivité résidentielle des centres-villes et centres-bourgs, par la réhabilitation et la rénovation de l’habitat associées à un soutien à l’offre de services et d’équipements ;
  • la préservation de la qualité environnementale du territoire , élément clé du cadre de vie attractif et socle d’une politique d’accueil durable ;
  • une mobilité renforcée pour améliorer l’accessibilité de et vers l’extérieur et la durabilité des déplacements intérieurs.


Cette stratégie constitue le cadre de référence pour les grands projets du territoire portés par la CABA mais aussi par les autres acteurs publics ou privés du territoire.

Les projets emblématiques pour 2016-2020

Les projets emblématiques pour la période 2016 - 2020 portés par la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac en constituent la déclinaison opérationnelle  :

  • renforcement de l’offre foncière et immobilière à destination des entreprises : développement et extension des zones d’activité économiques, développement du pôle immobilier d’entreprises, valorisation des espaces réceptifs pour les événements d’entreprises et des solutions logements pour les nouveaux actifs accueillis sur le territoire ;
  • développement de nouveaux produits touristiques valorisant la naturalité du territoire : émergence de la Station de pleine nature sur le cirque de Mandailles, développement du produit numérique à finalité touristique de Carlat ;
  • poursuite de la politique de Grands Equipements dans une double logique de services renforcés à la population et d’investissement et soutien aux activités des entreprises locales : rénovation aménagement de la tribune Marathon du stade Jean Alric, création du pôle d’échanges inter-modal ;
  • développement des aménagements aéroportuaires et soutien à la ligne aérienne Aurillac – Paris ;
  • développement du Très Haut Débit sur tout le territoire à l’horizon 2020 ;
  • soutien à l’aménagement de la RN 122 : contournement Sud d’Aurillac et déviation dite de Sansac de Marmiesse.


Ces projets majeurs se doublent d’un renforcement de l’ingénierie d’animation, coordonnée par le Pôle Dévelopement Territorial en appui des entreprises et acteurs du territoires qui se traduira en 2016 par :

  • la mise en place d’une démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences à l’échelle du territoire de la CABA,
  • l’animation du projet de développement urbain intégré (PDUI) du Bassin d’Aurillac, la CABA étant chargée de sélectionner les opérations d’amélioration de l’environnement urbain et de la mobilité durable qui émergeront sur le territoire et sont suceptibles de bénéficier des fonds européens dits « FEDER Axe 8 territorial urbain ».